CROIX-ROUGE NIGERIENNE

Humanité. Impartialité. Neutralité. Indépendance. Volontariat. Unité. Universalité

Projet de Renforcement de la Résilience  Communautaire dans la Commune Rurale de Kiéché  

Pour accompagner les efforts du gouvernement du Niger, la Croix-Rouge Nigérienne en partenariat avec la Croix-Rouge de Belgique a initié le «Programme d’Amélioration de la  Résilience des Populations Vulnérables de 15 Villages de la Commune Rurale de Kiéché face aux Vulnérabilités Sous-jacentes et au Changement Climatique» pour la période2017-20121.


Démarré en Mai 2017 après la phase pilote  2014-2016 intitulé «Projet de Renforcement de la Résilience  Communautaire dans la Commune Rurale de Kiéché » , Ce programme de résilience communautaire a pour objectif principal l'amélioration de la résilience des populations de 15 villages(  Bakin tapki Makoissa, Garin-beidou,Mazobi, Rey-rey, Tombom gatao ,Kieché , Bado , Bakan kasso  Birey, Bourgouzou Kwankorindo, Dogon gao Garin-guero)de la commune rurale de Kiéché au Niger, face aux vulnérabilités et au changement climatique. Le programme est intégré et considère que l'amélioration de la résilience passe par des actions multisectorielles et simultanées qui impliquent les communautés actives du début à la fin. Cette intervention de la Croix-Rouge Nigérienne avec l’appui de la Croix-Rouge de Belgique (CRB) s’articule autour de trois axes principaux: la Sécurité alimentaire et nutritionnelle, le WASH et le renforcement des capacités de la CRN, de ses partenaires techniques et des communautés.


En 2018, le programme a réalisé les activités suivantes :

  • Promotion des semences améliorées de mil et de niébé avec utilisation de la micro dose d’engrais et traitement des semences afin d’augmenter les rendements agricoles 

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan annuel 2018 du programme Kiéché des intrants agricoles (semences et engrais) pour la campagne pluviale 2018-2019 ont été achetés et distribués à 400 ménages vulnérables. Ces semences améliorées ont permis d’emblaver environ 400 hectares de cultures associées (mil/niébé) pendant cette campagne agricole.

  • Promotion des cultures maraîchères comme sources de revenus et d’amélioration de la diversité et de la consommation alimentaire

Plusieurs activités sont réalisées dont :

  • la finition du fonçage des puits maraîchers  et la mise en place de 2040 ml de grillage au niveau de trois sites maraîchers,
  • La dotation des producteurs en intrants agricoles pour le maraîchage,
  • La promotion de l’élevage naisseur de petits ruminants pour l’augmentation des revenus et l’amélioration des moyens d’existence des ménages très pauvres

Plusieurs activités sont réalisées dont :

  • Achat et distribution de 750 animaux (chèvre rousse de Maradi)  à 250 ménages vulnérables très pauvres dans les 8 nouveaux villages du programme 17-21;
  • Le suivi de l’activité d’élevage par la Direction Départementale de l’Elevage de Doutchi,
  • Création et approvisionnement de 5 Banques Céréalières

L’approvisionnement de 5 Banques Céréalières en céréales a été fait. La fabrication des briques a débuté dans tous les 5 villages pour la construction des magasins de stockage. Cette activité est donc en cours de réalisation.

  • Constitution de stocks de solidarité pour appuyer 300 ménages victimes de catastrophes et/ou autre crise

Un transfert monétaire a été fait pour 250 ménages devant  bénéficier de petits ruminants en vue de protéger leurs moyens d’Existence qui permettront d’améliorer leur résilience face aux problèmes alimentaire et nutritionnel et au changement climatique.



février 1, 2019 12:27