CROIX-ROUGE NIGERIENNE

Humanité. Impartialité. Neutralité. Indépendance. Volontariat. Unité. Universalité

Présentation CICR au Niger

Présent au Niger depuis les années 1990, le CICR y a ouvert une délégation en 2006, dans le but de porter assistance et protection aux victimes des conflits armées et autre situation des violences qui affectent le pays .Aujourd’hui, a travers ses sous -délégations à Diffa et Agadez, il se concentre sur la réponse aux besoins humanitaires engendrés par la crise au bassin du lac Tchad et par les conflits armée au nord Mali (région de Tahoua et Tillabéry).

En étroite collaboration avec la Croix -Rouge Nigérienne, le CICR apporte une assistance d’urgence en nourriture et biens de première nécessite à des dizaines de millier des personnes refugiées, déplacées et résidentes vulnérables dans la région de Diffa. En même temps, en vue de préserver les moyens d’existence des éleveurs affectés par les effets conjugués de la violence et de la sécheresse, le CICR soutien de vaste compagne de vaccination et de traitement du cheptel, en collaboration avec les autorités et les services vétérinaires. L’institution réhabilité également des puits pastoraux et installe des banques en aliment des bétails a des prix modères.

Au centre hospitalier régional (CHR) de Diffa, le CICR appui le département chirurgical et prend en charge toutes les activités liées a la chirurgie de guerre et aux autres urgences chirurgicales, en vue de prodiguer les soins adéquats à tous les patients. L’accès aux soins de sante primaire est facilité au centre intégré (CSI) dans cinq localités critiques. En fin, nous soutenons l’hôpital national de Niamey et le CHR de Zinder pour la prise en charge des personnes en situation handicaps, dans le cadre du programme réhabilitation physique.

Le CICR s’emploie a assurer l’accès à l’eau potable dans les zones de conflit et à créer ou maintenir les conditions de vie durables , en termes d’hygiène et d’habitat .l’ institution travail à faciliter l’ accès a l’ eau potable aux populations résidentes et aux personnes déplacées et refugiées , en construisant ou en réhabilitant le système d’approvisionnement en eau , aussi bien dans des centres urbains que dans le milieu rural.

Les visites aux personnes détenues permettent l’évaluation du traitement et des conditions de détention, de rétablissement et le maintient des liens familiaux, l’amélioration de l’accès aux soins médicaux et l assistance nutritionnelle. En vue d’offrir un cadre assaini et de condition de vie acceptable aux détenus, le CICR contribue par la construction et la réhabilitation d’infrastructures sanitaires et d’adduction d’eau.

A travers un dialogue confidentiel avec les autorités politiques et militaires du pays, les sujets au traitement des personnes arrêtées, la protection de la population civile et la conduite des activités sont examines et des recommandations sont soumises régulièrement.

Parallèlement, le CICR apporte son soutien aux forces de défense et de sécurité dans l enseignement des normes essentiels du DIH , avec notamment de séance de diffusion aux militaires engagés sur les théâtres d’opération internes ou internationales.

Pour plus d'info ==

 

février 27, 2019 15:44